Les sacs compostables

Un article du blog | Ecrit par Emmanuelle Bigot

Nombreuses sont les questions au sujet des sacs compostables, nous vous proposons un point sur le sujet

Que sont les sacs compostable ?

Il s’agit de de contenants de plus ou moins grande capacité (de quelques litres à la taille de containers poubelles) fabriqués à base de matériaux végétaux (amidon de pomme de terre par exemple) et assurant de se dégrader sans résidus issus de la chimie. Une grande confusion a régné quelques années avant que la distinction « biodégradable » et « compostables » puisse être clarifiée. Il s’est longtemps vendu des sacs biodégradables ( « biosourcés ») principalement sous l’effet des UV, mais contenant une base plastique qui ne se compostait pas. Nombreux sont les gens (dont moi-même) qui se sont retrouvé avec des fragments de plastique dans leurs compost. Une norme européenne est venue mettre de l‘ordre dans tout cela assurant une biodégradabilité de 90% en 6 mois. Ces sacs sont labellisés « OK compost » pour les fabricants affiliés.

A quoi servent les sacs biodégradables ?

Dans une poubelle de déchets verts ou une toilette sèches, ils ont pour seule fonction d’épargner le nettoyage du récipient. En effet, le mot « sac » est un peu usurpé car après 2 ou 3 jours dans un milieu humide, ils commencent déjà à se décomposer. Il n’est dès lors plus possible de soulever le contenu du sac sous peine de voir le fond se percer.

Pour mes toilettes sèches, en hiver, je mets des sacs compostables car ils me facilitent le nettoyage du seau. En effet, je lave mes bacs depuis ma citerne de récupération d’eau de pluie et  lorsque l’eau se fait plus rare parce qu’elle a gelé, ces sacs me facilitent la vie. En été, je n’en utilise pas.

Sacs compostables

Comment bien composter les sacs ?

Inutile de penser que vous pourrez saisir le sac et soulever son contenu. La finesse du matériaux implique que dès qu'il est utilisé, il commence à se dégrader. Ces sacs ne se conservent pas très longtemps s'ils sont exposés à la lumière. Tout cela est normal puisque l'on veut qu'ils se compostent ! Que ce soit pour la poubelle verte ou le seau des toilettes sèches, il faut complètement vider le contenu du sac puis le rouler en boule dans un coin. S’il est jeté tel quel au compost, le contenu ne va pas se dégrader car le matériau empêche une bonne circulation de l’air dans le tas et le contenu du sac fermente, pourri sans se décomposer en humus.

L’autre solution est de vider le seau avec le sac plein et déchirer le sac avec un bâton par exemple. Cette solution me semble moins pratique, chacun fera ses expériences.

Ecologiques ?

Il ne faut pas se leurrer : tant que les sacs biodégradables proviennent d'une matière première que l'on aurait pu servir pour l'alimentation, ces sacs ne sont pas écologiques. S'ils proviennent de résidus non alimentaires, la discussion peut s'ouvrir. La fabrication de ces sacs nécessite de l'eau et de l'énergie (je n'ai pas trouvé les chiffres). Quand vous pouvez vous en passer, vous protégez la planète plus efficacement ! Pour une poubelle à compost ménager, vous pouvez mettre du carton, des copeaux de bois au fond du récipient, ils absorberont les excédents d'humidité et vous protègerons des mauvaises odeurs.

x

Laisser un commentaire

*

code