The Drop : la goutte géniale !

l'hygiène facile | Ecrit par Emmanuelle Bigot

Le lavage des mains

Il est un acte devenu plus courant depuis deux ans et c'est une bonne chose, il s'agit du lavage des mains : après un passage aux toilettes, c'est désormais un réflexe. Ma longue expérience de location de toilettes m'avait fait observer que ce n'était une priorité chez les personnes qui sortaient des toilettes. Les virus en goguette nous auront au moins sensibilisé aux germes divers.

Durant 10 ans, j'ai cherché un équipement performant pour le lavage des mains du public, lors des festivals. J'ai tenté les outres de l'armée suisse, mal pratiques à porter, mal pratiques à utiliser : on appuie sur un bouton pour faire couler l'eau et de ce fait il n'y a qu'une main qui peut être lavée à la fois.

J'ai aussi testé les jerricans de camping avec un robinet : pas hygiéniques pour un sou puisque tout le monde devait tripoter le robinet, pas économique car la manipulation du robinet étant fastidieuse, les gens laissaient couler après usage...

Il y a eu les vaporisateurs, économes en eau mais j'avais toujours le même problème : une seule main est disponible au lavage et je ne compte pas le nombre de vaporisateurs qui se sont envolés avec les usagers.

J'avais également trouvé un produit de Finlande à fixer sous un seau d'eau et qui permettait de se laver les deux mains en même temps, car l'eau s'écoulait en appuyant sur une tige dépassant d'une petite pomme d'arrosoir. Si l'idée état géniale, l'appareil n'était pas adapté aux collectivités et n'a pas survécu à son premier festival : les joints n'ont pas tenu et l'eau s'écoulait en continu... pas pratique, pas économique !

J'ai aussi eu l'occasion d'essayer des accessoires à fixer sur une le goulot d'une bouteille en PET placée ensuite à l'envers et permettant de distribuer l'eau en petite quantité avec juste une pression. J'avais presque trouvé l'équipement idéal... mais ce matériel venait d'Afrique du Sud (sans commentaires...) et une seule bouteille en PET même de 2 litres ne permet pas beaucoup de lavages de mains. Je devais encore chercher !

La découverte de la goutte !

A l'occasion d'une participation au festival de la Terre à Lausanne, j'étais voisine de stand de l'association ADED. Or cette association avait mis au point l'outil ultime du lavage des mains, il n'y a pas de hasard. L'essayer c'est l'adopter et j'ai tout de suite décidé d'utiliser cet accessoire d'hygiène, tout à fait extraordinaire, lors de locations de toilettes. Depuis, The Drop est fabriquée par Links2water et distribuée pour la Suisse par Biocapi Sàrl.

The Drop : simple et géniale

Tout d'abord c'est la solidité de l'outil qui m'a convaincue : un goutteur qui résiste à des dizaines de milliers de lavage de main sans problème, j'avais résolu un problème ! Utilisée pour des camps, des festivals pleins de gens un peu "pleins", bref dans les conditions les plus extrêmes, mes distributeurs d'eau fonctionnent encore parfaitement après plusieurs années. Il est possible de les réparer, les nettoyer sans outils particuliers.

La quantité minimale d'eau distribuée par pression - 70% de moins qu'avec un robinet standard - et pourtant largement suffisante à un nettoyage efficace

L'hygiène : grâce à une pression du dessus de la main sur la goutte pour faire tomber de l'eau, il n'y a pas de contact avec la paume, endroit le plus "sale" de nos paluches. De plus, The Drop est auto-nettoyante !

La polyvalence : The Drop peut être montée sur toutes sortes de jerrican, bouteilles, pots, caisses. Nous l'avons également testée dans une école avec du désinfectant : ça fonctionne !

Des utilisations et des possibilités d'installation infinies !

Facile à poser, The Drop ne nécessite pas d'outils compliqués pour être installée. Il suffit de percer le bon diamètre de trou au bon endroit et de visser le tout.

Elles sont préconisées pour toutes les situation ou l'eau est rare et précieuse, où des enfants sont concernés par le lavage des mains tels que l'école en forêt, cabanes de scouts, refuges non raccordés, bu

Pour une meilleure conservation de l'eau, nous ajoutons de l'argent colloïdal (2 cuillères à soupe par litre d'eau).

La plupart des contenants peuvent servir de distributeur d'eau The Drop.

Laisser un commentaire

*

code